03 52 62 01 49

Objet de votre demande

Informations personnelles

Menu
03 52 62 01 49
2 Rue Gauthier de Châtillon
59000 Lille
Avocat au Barreau de Lille (59000) 2 Rue Gauthier de Châtillon
59000 Lille
Du lundi au vendredi de 9h à 18h30
Maître Valérie Zimmermann Téléphone03 52 62 01 49
Adresse2 Rue Gauthier de Châtillon
59000 Lille

Honoraires du cabinet 

Maître Valérie Zimmermann fixe ses honoraires librement, après concertation avec le client et après avoir évoqué les points relatifs aux difficultés éventuelles de l’affaire, en tenant compte également de ses ressources. Une convention d’honoraires sera obligatoirement établie au titre de laquelle le détail des frais et honoraires sera mentionné, ainsi que les modalités de règlement.
 

La rémunération de l’avocat

Maître Valérie Zimmermann opte pour une facturation au forfait, estimant qu’une facturation au temps passé constitue nécessairement un aléa en défaveur du client qui ignore nécessairement le coût global final de son dossier.

Ses honoraires sont fonction  du temps consacré à l’affaire, du travail de recherche, de la nature et de la difficulté de l’affaire. Peuvent également entrer en compte, l’importance des intérêts en cause, l’incidence des frais et charges exposés et ce, en marge de sa notoriété, son expérience, son ancienneté et sa spécialisation. 

Si vous bénéficiez d’une garantie protection juridique, c'est votre son assureur RC habitation, qui prendra alors en charge la majeure partie des honoraires et les  frais de justice .

Cette question des honoraires est bien entendu, évoquée en toute transparence dès le premier rendez-vous au sein du cabinet ou par téléphone.

 

Une conventionsd’honoraires - obligatoire -  sera alors soumise à votre agrément.


L’aide juridictionnelle

Maître Valérie Zimmermann  accepte d’être rémunérée au titre de l’aide juridictionnelle : c’est alors l’Etat qui l’indemnisera en fin de procédure, lorsque le jugement sera prononcé.
 Ce financement peut être intégral ou partiel, et n’est accordé que si les bénéficiaires ne jouissent pas d’une assurance ou d’un autre dispositif de protection juridique.
Restent cependant à la charge du client les 13 € du droit de plaidoirie, non pris en charge par l’Etat.
En cas d’aide juridictionnelle partielle, l’avocat devra également soumettre une convention d’honoraires au client, laquelle sera visée par le Bâtonnier, le montant des honoraires à la charge du client sont alors calculés selon un barème.


La contestation des honoraires

Si le client envisage de contester les honoraires, il en informe son avocat et à défaut d’accord, saisira le Bâtonnier. Il sera dans l’obligation de fournir des pièces justificatives pour appuyer sa doléance (facture, devis, etc.).
La saisie du Bâtonnier se fait au moyen d’un courrier recommandé.
Les modalités de cette procédure sont rappelées dans le cadre de la convention d’honoraires établie.